Platine vinyle automatique ou manuelle ?

platine vinyle

La platine vinyle reste en vogue sur le marché de nos jours, et ne cesse d’évoluer, permettant ainsi à chacun de profiter encore et encore de leur disque de vinyle bien rangé au grenier. Toutefois, au vu de ses évolutions, il est désormais important pour chacun de déterminer avec précision le type de platine vinyle qui lui convient, parmi les différentes propositions sur le marché.

Savez-vous ce qu’est une platine vinyle ?

Pour les séniors, il s’agit là d’une question qui n’est plus à poser, cependant, ce n’est pas le cas pour les plus jeunes, qui ont vécu avec une enfance grandement différente. De ce fait, pour les mettre dans le bain, il est donc nécessaire de leur rappeler que la platine vinyle est à leurs grands-parents, ce que leur lecteur mp3 est pour eux. Entre autres, un lecteur capable de lire et de diffuser le contenu d’un disque de vinyle.

Néanmoins, sur la page https://www.instrumentdemusique.org/synthetiseur/, il est rapporté qu’il en existe différents types sur le marché. Mais les récentes évolutions se situent au niveau de la lecture, entre le mode de lecture automatique et le mode de lecture manuelle.

La platine vinyle automatique

Le type de platine vinyle le plus récent sur le marché, la platine vinyle automatique se démarque pour une raison très spécifique. Celui du mouvement automatique de son bras de lecture, aussi bien à la mise en marche qu’à l’arrêt de la lecture. Ce qui fait que vous n’avez plus à courir vers la platine après que les quelques minutes du disque ne se soient écoulé, ou pour le remettre au début de la lecture.

Tout cela se fait automatiquement, évitant ainsi la rayure du disque, et une perdition de la qualité sonore. Mais en dehors de cette confortabilité d’usage, il s’avère aussi que la platine vinyle automatique, soit assez pratique, le fait d’avoir un bras de lecture qui se pose directement au début de la lecture. La platine vinyle automatique propose aussi des fonctions de lecture en boucle, que ce soit à faible fréquence, ou à répétition sans fin, tout en sachant qu’à force de tourner, le disque perd peu à peu en qualité. Ce qui vous laissera ensuite face à un disque très peu lisible, vous amenant à penser que ce soit la platine qui fait des siennes, alors que ce soit tout simplement le disque qui ait rendu l’âme.

La platine vinyle manuelle

Le premier type de platine vinyle sur le marché, celle que papi et mamie utilisaient de leurs temps, la platine vinyle manuelle reste toujours d’actualité de nos jours. Offrant une qualité sonore admirable et très pure, la platine vinyle manuelle peut tout à fait se faire amplifier à l’aide d’un préampli et des enceintes. Mais les platines vinyles manuelles récemment développés sont déjà dotés de système d’amplification sonore d’origine, facilitant ainsi la manipulation de chacun.

Cependant, étant donné que l’on parle de dispositif manuel, pour enclencher la lecture sur une platine vinyle manuelle, il vous faut alors positionner vous-même le bras de lecture. Selon l’usage, cela peut être aussi pratique, car cela permet de positionner avec précision le bras de lecture pour démarrer la lecture à une position précise, ou encore pour le cas du scratching pour le DJ. Cependant, il faut encore aussi déterminer le type de bras de lecture qui convient à chacun, notamment entre le bras de lecture en S et le bras de lecture droit. Et pour des raisons d’originalité et de purification sonore, il est encore différent pour l’oreille d’apprécier la douce sonorité d’une platine vinyle manuelle, face à la digitalisation.

Entre la platine vinyle manuelle et la platine vinyle automatique, le tout est une question de préférence d’utilisation de chacun, et non une question de budget.