Les inconvénients du collier anti aboiement

collier anti aboiement

Pour tout vous dire les colliers anti-aboiements ont ses revers, du moment où c’est un appareil qui n’agit pas comme les êtres humains mais fabriqués par eux pour être proche de l’attitude humaine.

Ce phénomène lui rend si imparfait combien même cet appareil agisse mieux au glapissement de la majorité des chiens. En fait il n’y a pas que le fait d’aboyer qui pose un souci ; le sentiment et l’état du chien compte aussi que cela deviennent même problématique pour certain vétérinaires. D’ailleurs, ces derniers ne recommandent que des dispositifs sensés asseoir le respect et le bien être de l’animal. Ces objets supposés régler les problèmes comportementaux sont ils vraiment infaillibles du point de vue technique et du point du vue psychologique ?

Au niveau technique, chaque type d’appareil a des failles

Les plus prescrit par les vétérinaires sont ceux qui respectent les valeurs physiques des chiens. Parmi ce le collier spray. En fait ce type ne fait pas de malheur quant à la condition physique  car il y a juste lieu éjection de liquide aromatisé. Ce liquide parfumé est insipide donc même la peau du chien n’en subisse aucune conséquence. C’est donc anallergique. Ce n’est pas pour rien que les vétérinaires l’attestent. Il n’affecte pas le niveau de compréhension du chien.  Pareil pour son état cognitif car aucun rayon n’intervienne au niveau de son cerveau. Or, ce gadget est fonctionnel seulement au niveau d’un bébé chien ou encore un chien qui environs 4 mois. C’est donc dommage car ça aurai été bien s’il marchait sur tout âge de chien.

Le mieux c’est de l’adopter une fois que vos chiots soient encore très jeunes. Car c’est la meilleure façon de traiter avec délicatesse son chien. C’est bien dommage que les recharges se détériorent seul par rapport aux autres types de collier. Pour ceux qui veulent faire de l’économie, ce n’est pas la meilleure solution car vous risquerez d’en acheter pour chacun de vos chiens.

Quand à l’appareil émetteur de son, un usage répétitif pourrait nuire à la faculté de l’ouïe. Cet élément est considéré, par le vétérinaire, comme un affecte au sein du chien, car risquerait de désorienter le chien. C’est une résolution de problème qui engendrera un autre.

En plus, cette technique corrige à mal ceux qui n’ont pas commis le malheur. Cela dit il a de l’effet sur l‘autre chien qui se livre ou qui entre en contact avec celui qui a aboyé. Cet autre chien recevra la même sanction alors qu’il n’a sorti ne serai-ce qu’un seul bruit. C’est une mauvaise éducation qui aura toujours de l’affecte au niveau comportemental du chien. Il pourrait avoir une phobie ou un sentiment d’écartement vis-à-vis ceux qu’il aime. En plus, le collier est seulement pertinent pour un seul chien.

En ce qui concerne le bijou qui fonctionne par une vibration. Tout comme les colliers électriques, la vibration émise ne s’utilise pas sur les toutous délicats. Or ce n’est non plus utilisable pour les gros chiens. Cette teneur terrorise voire brutalise le chien au point de ne pas comprendre ce qui lui arrive vraiment. Il perturbe aussi les autres chiens.

En fait c’est primordial de détecter les causes d’aboiement afin de solutionner le problème par vous-même. Si l’on n’est pas capable de se comporter ainsi avec les animaux, ce n’est pas la peine d’en disposer un. Après tout les commandes électriques ne font que les mettre dans un embarras si on n’arrive pas à gérer.

Etiquette (2012)

Certaine personne, trouve que les chiens méritent quand même de se faire brutaliser quand ils font des erreurs perpétuels. Même les enfants reçoivent des tapes quand ils ne sont pas sages. En plus, le dressage est une solution difficile à appliquer au pire se substitue par cette méthode pas noble de corriger. La  façon aussi rude à exécuter  demande un tel savoir faire or cela en vaut le coup quand au bien être du chien. Les gens choisissent par dépit le fameux collier électrostatique. Un recours qui se demande de façon non consenti.

Aboyer est aussi un besoin qui signifie beaucoup de chose pour le chien. Cela interprète la façon dont il réclame quelque chose, sa faim, son besoin vitale (il veut prendre l’aire, il a soif, il veut faire le gros besoin). Ne pas considérer ses volontés serait un acte qui corrompe à ses droits. Cependant il ne faut pas donner suite à ses caprices, le mieux c’est de considérer l’essentiel de ses besoins. Certes ne pas céder à ses caprices ne signifie pas pour autant qu’il faut les supplicier.