L’alimentation d’une clôture électrique

Cloture Electrique

Une clôture est utilisée pour enclore notre pâturage, notre potager, et empêcher la sortie de notre bétail …, éviter aussi l’intrusion des autres animaux sauvages dans notre propriétaire. Son installation nécessite parfois une autorisation auprès de la commune, et doit respecter quelques règles.

Son rôle

Si on a besoin de protéger nos fermes et notre potager face aux bêtes sauvages qui permettent d’abîmer notre jardin ou de les dévorer facilement, elle paraît très simple, pratique et sans risque. Ses décharges énergétiques ne montrent aucun risque de blessure et  ne peut être considérable. Son principe, une fois l’animal touche le fil de la barrière, il mémorise que ce sera dangereux de se promener près de cette barrière et il ne s’en approchera plus. Elle permet aux animaux de ne sortir dans les limites de champ, de les retenir dans un enclos, ou de les rediriger d’un chemin. Même les zoos l’utilisent.

Son fonctionnement

Des poteaux isolés tiennent les fils, les courants passent à travers eux et lorsqu’on entre en contact avec le câble métallique, ils passent par le corps pour descendre vers la terre, et le permet de circuler. Il va générer par l’électrificateur à partir de 220 Volts du secteur ou les 12 Volts de la batterie multiplient par 40 le voltage. Elle ne semble pas branchée directement sur le secteur ou sur la batterie, mais reliée à un convertisseur. Pour plus de conseils, visitez notre page.

Quelles sont les sources d’énergie ?

Elle peut être pourvoir de différentes manières, efficace avec des décharges de puissances variées. L’électricité peut procéder : du secteur, d’une pile, d’un accumulateur, d’un appareil mixte, et du solaire photovoltaïque ou de l’éolien.

Sa réglementation

Avant de la poser, il existe quelques règles à suivre. Premièrement, il faut déclarer auprès de la mairie le projet, on doit y joindre un certificat d’homologation du dispositif d’alimentation que nous allons employer. Deuxième, il faut faire appel à la mairie dans le but de gagner plus d’informations, en définissant son voltage et son ampérage. Et enfin, on exige d’y apposer, des panneaux de signalisation que les toucher sont très dangereux. On doit se renseigner aussi que toutefois, il y a des communes qui exigent une réglementation spéciale comme les distances à respecter… par exemple.

 

Son installation et l’alimentation

On peut l’installer nous-mêmes, il faut seulement un minimum d’équipements comme les rubans, les cordons, le sectionneur, le parafoudre, la pince farmer, le tendeur, quelques attaches, un électrification sur secteur ou solaire, des piquets en bois ou métalliques, du fil conducteur ou du ruban, un piquet de terre, un gros marteau, un cordeau à tracer, une tarière, des barres pour les jambes de force, des isolateurs, du câble de 2 à 5 mm², et un voltmètre. Il faut prendre caution qu’elle ne doit pas être en contact avec le sol, dans le but de garantir son efficacité. Et les piquets doivent être reliés par des isolateurs. En gardant sous tension, une électrification assure en permanence les conducteurs. Il existe même en  solaire qui exige un panneau puissant. Les autres devront brancher sur le secteur. Un voltmètre à l’égard de le tester, et en s’assurant que le courant y circule bien. On doit lire entre 6000 et 10 000 volts la tension hors connexion. Il faut joindre entre eux les conducteurs avec des pinces et un câble de lien de 2 à 5 mm², après on les connecte avec un autre, le meneur supérieur de notre fermeture. Avant de faire un test, il faut vérifier tous les câblages s’ils sont bien connectés ainsi on doit souvent examiner le voltage au point le plus éloigné de l’appareil, on doit constater une légère baisse  de moins de 2000 volts, sinon un court-circuit ou une interférence se produise. Par conséquent, on doit avoir une habitude de le vérifier régulièrement afin d’échapper toute chute de tension, et regarder si quelque chose cloche. L’humidité et l’agrandissement des végétations peuvent causer des fuites de courant et attirent une faiblesse de voltage. Et si tel est le cas, il faut l’examiner en détail et réparer tout ce qui sera nécessaire.

Quelques conseils

On doit prévenir aux voisins de ne pas se promener autour et tout près d’elle, en mettant tous les 50 m un panneau de signalisation marqué l’existence de la clôture électrifiée. Il sera utile d’observer minimum deux fois par an les systèmes à l’aide d’un voltmètre.

Bref, mettre les animaux hors danger, éviter d’une intrusion dans notre périphérie, on doit la mettre tout autour de notre habitation. Elle reste à la fois efficace et humaine. De même, elle est facile à poser et entretenir   grâce à son alimentation très simple.